estimation-immobiliereAvant de procéder à l’achat ou à la vente d’un bien immobilier, il faut l’évaluer.

En quoi consiste une évaluation immobilière

Il s’agit de donner une appréciation sur la valeur d’un immeuble à une date donnée. L’objectif d’une évaluation immobilière est multiple. Mais on général on décide d’évaluer son bien immobilier pour préparer une mutation ou une opération commerciale, réaliser des actes de gestion comme la mise à jour de la valeur locative de l’immeuble, remplir sa déclaration d’impôts ou confirmer l’exactitude de la somme à acquitter auprès de l’administration fiscale dans le cadre des droits de mutation ou des taxes foncières sur les propriétés, réaliser la déclaration annuelle de la valeur d’un portefeuille immobilier quotté en Bourse ou pour défendre ses droits en justice. Jusqu’ici, il existe quatre méthodes pour évaluer un bien immobilier. Soit, vous comparez les prix en vigueur sur le marché pour des biens semblables : il s’agit de la méthode par comparaison de la valeur vénale du bien. Soit, vous vous basez sur les gains futurs perçus grâce à une exploitation commerciale du bien : c’est la méthode par actualisation des revenus. Soit, vous déterminez le coût de remplacement du bien puis a appliqué au montant obtenu un coefficient de vétusté. Enfin, il y a la méthode par indexation. Dans tous les cas, vous pouvez évaluer seul le bien ou recourir à un expert en évaluation immobilière. Si vous procédez vous-même à l’évaluation, sachez que vous devez tenir compte des caractéristiques physiques, juridiques et économiques du bien immobilier (l’usage auquel est affecté l’immeuble, qualité architecturale, emplacement, le zonage, le coefficient d’occupation des sols, la présence d’un droit de préemption urbain, le niveau des taux d’intérêt…).

Quelques conseils pour une évaluation immobilière

N’hésitez pas à consulter les statistiques régulièrement publiées dans les médias et réalisées par les acteurs influents du secteur immobilier. Si vous êtes à Paris, adressez-vous à la Chambre des notaires de Paris pour avoir une idée des prix appliqués. Sinon, consultez le site des « chiffres de l’immobilier des notaires de France », extrêmement fiable ! Autres sources intéressantes pour l’évaluation immobilière http://www.consortium-immobilier.fr/particuliers/estimer.html, la publication trimestrielle de la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim) et le journal d’annonces de particulier à particulier. Il est également possible de faire des estimations sur internet en allant sur les sites édités par des notaires, des agences immobilières ou des courtiers. Certains outils sont gratuits d’autres payant. Bien entendu, pour une évaluation de qualité de votre location d’appartement, cliquez ici. Les services d’un expert immobilier agréé auprès des tribunaux même s’il est surtout sollicité dans les cas de divorce, d’une donation ou d’une indivision. Enfin, méfiez-vous des évaluations réalisées par les agences immobilières, en générale gratuitement. En effet, il arrive que l’agent fasse une surestimation de votre bien afin que vous lui en confiiez la vente. Le scénario inverse est également possible, est objectif cette fois-ci étant de vendre plus rapidement ou parfois, de se présenter comme acquéreur. Donc pour résumer, pour une évaluation réussie, ayez recours soit à un notaire soit à un expert immobilier, notamment celui agréé par le tribunal. Toutefois, dans un premier temps, ayez une idée de la valeur de l’immobilier dans la région où se trouve votre bien.

A voir sur le web


Une réponse.


  1. Mimi75 dit :

    Que pensez vous de ce logiciel http://www.emjysoft.com/logiciel-gestion-immobiliere/ pour la gestion locative ?